News

Pas de news actuellement
Toutes les news

Etanchéité à l’hélium

 

L’hydrogène mis à part, la molécule d’hélium est la plus petite molécule que l’on connaisse. Cela signifie que si l’élément testé est étanche à l’hélium, son étanchéité est assurée vis-à-vis des autres molécules également. De plus, l’hélium est inerte et présent dans l’air en quantité infime, ce qui garantit la fiabilité des mesures. Le test se réalise grâce à une différence de pression entre la pièce à tester et l’atmosphère l’entourant, le gaz traceur étant injecté du côté où règne la pression la plus importante. Le sens de la différence de pression est choisi pour être représentatif de la réalité. Le récipient à tester sera donc en surpression ou en dépression par rapport à l’atmosphère ambiante en fonction de ses futures conditions d’utilisation. La quantification de la fuite se réalise grâce à l’utilisation d’un spectromètre de masse dont la détection est calée sur l’hélium.

Méthodes d'essai : 

  • Globale sous vide
  • Par accumulation
  • Locale par reniflage
  • Locale par aspersion

Normes d'essai : EN 13185

 

Imprimer  print